Comment exploiter mes nouvelles libres ?

Vous écrivez, dessinez, traduisez, enregistrez des fictions audio, préparez un court métrage… et souhaitez vous inspirer d’une de mes nouvelles ? Grâce aux licences libres, c’est possible ! Dans cet article, je vous indique de façon concrète comment utiliser mon travail pour en faire le point de départ de votre propre création.

Libre ?

Les nouvelles que j’ai écrites ont été publiées sous deux licences libres compatibles entre elles : Art Libre et Creative Commons Attribution – Partage dans les mêmes conditions.

L’objectif poursuivi par cette démarche est le suivant. Plutôt que d’exprimer la propriété intellectuelle et les droits d’auteurs de manière punitive, en déclarant ce qui n’est pas autorisé avec les oeuvres originales, je préfère informer de manière claire de tout ce que j’autorise comme utilisation. Plutôt que de créer mes propres termes, j’ai choisi de me ranger derrière des licences déjà existantes et correctement formulées.

Parmi les différentes licences libres existantes, j’ai choisi celles qui apportaient un avantage supplémentaire : l’obligation, pour les oeuvres dérivées (de votre création), d’être libres également, aux mêmes conditions. Autrement dit, sur base de mon travail, votre travail à vous devra pouvoir être librement utilisable par d’autres, et ainsi de suite, créant potentiellement une chaîne créative d’oeuvres dérivées.

Qu’ai-je le droit de faire ?

Au départ d’une de mes nouvelles, vous avez le droit de la copier, l’adapter, la distribuer, de toutes les manières et sous tous les formats, pour autant que :

  • vous publiiez votre propre oeuvre sous les licences CC BY-SA et Art Libre, et donniez donc exactement les mêmes autorisations que moi à votre public ;
  • vous créditiez tous les auteurs des oeuvres à l’origine de la vôtre, y compris vous-même ;
  • vous indiquiez en quoi a consisté votre modification, s’il y a eu modification ;
  • vous indiquiez où trouver les oeuvres originales ;
  • vous donniez un lien vers les licences Art Libre et CC BY-SA.

Exemple concret

Prenons un exemple.

Vous souhaitez vous inspirer de ma nouvelle Au rouge pour lui écrire une suite. Votre oeuvre finale sera nécessairement toujours accompagnée des mentions suivantes (ou strictement équivalentes) :

Cette oeuvre est placée sous les licences Art Libre et Creative Commons Attribution – Partage dans les mêmes conditions. Elle est adaptée de la nouvelle « Au rouge », dont elle constitue une suite. « Au rouge » est une nouvelle écrite par Saïd et publiée sous les mêmes licences. Vous pouvez trouver la nouvelle originale sur le site https://saidwords.org.

C’est génial ! Où trouver de l’inspiration ?

Des histoires, rien que pour vous

Découvrez plus de soixante nouvelles d’anticipation écrites au cours des dernières années.

Photo by Rachael Gorjestani on Unsplash

Laisser un commentaire