Autoédition : la quête d’une définition de l’indépendance continue

Ma quête d’une définition de l’indépendance en tant qu’auteur a déjà fait l’objet de plusieurs articles (il y a celui-ci et celui-là). Il me semble en effet difficile de parler d’indépendance sans en avoir une définition claire, et souvent, les (petits) conflits qui opposent certains auteurs à ce propos reposent sur le fait qu’ils ne disposent précisément pas d’une définition commune.

Cet article fait suite aux précédents, en argumentant sur les oppositions qui me sont parfois faites sur le sujet.

Continuer la lecture de « Autoédition : la quête d’une définition de l’indépendance continue »

Tipeee : comment déclarer les « micro-dons » ?

Nous sommes de plus en plus nombreux à produire du contenu sur Internet et à nous inscrire sur des sites de mécénat/micro-don en espérant que notre public nous soutienne financièrement. Patreon, Tipeee, Liberapay (malheureusement indisponible actuellement) et j’en passe. Si vous avez cette chance, vous devez aussi connaître vos obligations fiscales vis-à-vis de l’argent généré sur ces plateformes. Si la situation est relativement claire pour les utilisateurs français de Tipeee par exemple, elle l’est nettement moins pour les Belges. Voici les informations que j’ai pu récolter auprès du SPF Finances à ce sujet.

Continuer la lecture de « Tipeee : comment déclarer les « micro-dons » ? »

Faut-il vraiment opposer les livres aux nouveaux médias ?

Pas plus tard qu’hier, je suis tombé sur un article de France Inter au titre plutôt inquiétant : « Les adolescents ont remplacé la lecture par les réseaux sociaux ». Sur base d’une étude, le chapeau de l’article conclut : « la multiplication des écrans nuit bien à la lecture sur papier et même à la lecture tout court ». Ce constat m’a semblé bien alarmant… voire alarmiste. Qu’en est-il exactement ? J’ai lu l’étude pour tenter de trouver des réponses.

Continuer la lecture de « Faut-il vraiment opposer les livres aux nouveaux médias ? »

Open licenses… Is someone gonna steal my books?

Cet article est disponible en français.

All my books are published under the CC BY-SA license (for the time being, all in French, sorry for that… but you may have your revenge soon). People can now share, adapt, remix my stories for any use, even commercial. They just need to mention that I am the original author and give their product the same license as mine. Let me tell you how I got there.

Continuer la lecture de « Open licenses… Is someone gonna steal my books? »

Auto-édition, à l’ombre des branches fatiguées

L’année 2017 a, de mon mon point de vue, été plutôt prolifique. J’ai publié plusieurs nouvelles, beaucoup d’articles de blog, suis passé en CC BY-SA, ai modestement contribué au financement d’acteurs du libre/indé, et me suis moi-même inscrit sur les plateformes de financement Tipeee et Liberapay. De grands pas en avant dans la construction d’une entité reconnaissable, ou du moins identifiable, sur le net.

Depuis novembre 2017 cependant, et sans que je ne m’en rende tout de suite compte, je n’ai plus rien publié. Pas de nouvelles, pas d’articles. Pas de tweets, ou si peu. Cinq mois d’absence quasi totale. Le « pire », c’est de se rendre compte que si c’est long quand on compte, ça ne l’était pas forcément à vivre.

Bilan d’un hiver silencieux.

Continuer la lecture de « Auto-édition, à l’ombre des branches fatiguées »

Auteurs, nos degrés d’indépendance

J’ai plusieurs fois essayé de publier des articles destinés à mettre en avant des outils utiles à l’auto-édition. Récemment, j’ai réalisé que je n’avais jamais défini ce que j’entendais par « auteur indépendant » ou « auto-édité ». Réfléchir à cette question m’a permis de m’éclaircir les idées. Selon mon point de vue, il existe plusieurs degrés d’indépendance. La bonne nouvelle, c’est qu’on peut trouver, pour chacun de ces « étages », des outils gratuits et libres permettant de les gravir – exception faite de l’impression, qu’il faut bien payer.

Dans cet article, je vous présente ces différents stades d’indépendance.

Continuer la lecture de « Auteurs, nos degrés d’indépendance »