Pourquoi j’arrête Tipeee

En 2017, j’ai ouvert une page Tipeee, suivie d’une page Liberapay, dans l’objectif d’offrir à celles et ceux qui le désireraient l’opportunité de soutenir mes projets.

En parlant de projets, ce sont aujourd’hui pas moins de 60 nouvelles de science-fiction qui sont accessibles gratuitement en ligne et téléchargeables aux divers formats de liseuse, ainsi qu’un podcast de lecture audio d’une dizaine de ces nouvelles. L’ensemble de ce matériel est placé sous licences libres : je ne demande aucune rémunération particulière pour quiconque qui souhaiterait réinventer ces oeuvres, leur trouver une suite, les adapter… pourvu que les termes des licences Art Libre et CC BY-SA soient respectés.

J’ai eu la chance immense que plusieurs personnes fassent confiance à mes histoires et décident de me soutenir financièrement, des gens qui croient comme moi en la possibilité de rémunérer les créateurs de contenu gratuit, libre et sans publicité. Des gens pour qui « gratuit » ne veut pas forcément dire « de mauvaise qualité ». Des gens qui prennent la responsabilité de financer les créateurs du contenu qui leur importe. À ces personnes, permanentes ou de passage, qu’elles me soutiennent encore aujourd’hui ou non, je dis un immense MERCI.

Il y a peu, je me suis lancé dans une expérience incroyable : celle de fabriquer mes propres livres à la main. À partir de là, le fait de vendre des livres m’a fait douter de la pertinence de conserver les dons. J’ai cependant continué pour plusieurs raisons. D’abord, parce qu’une grande partie de mon contenu reste totalement gratuite (en fait, tout, mis à part les livres papier). Ensuite, parce qu’au tarif auquel je la pratique, la fabrication de livres à la main est peu rentable. 27€, c’est certes une somme, mais j’ai choisi ce prix car il reste proche de celui d’un livre grand format en librairie, ce qui garantit une certaine accessibilité à ces ouvrages, bien qu’ils nécessitent chacun plusieurs heures de travail (et je ne parle même pas du temps d’écriture des nouvelles). Là aussi, d’une certaine manière, la récolte de dons était pourvue de sens.

Alors, pourquoi arrêter ?

Je me sens un peu coupable vis-à-vis des personnes qui ont choisi de me soutenir. Je peux, à certaines périodes, avoir assez peu de productions finies à proposer, ce qui peut donner l’impression d’un Tipeee à l’abandon… Ce rythme est peut-être d’ailleurs l’une des raisons au peu de popularité des pages d’ateurs et autrices, en général.

Ensuite, j’ai finalement peu de contreparties à fournir. Mes propres impressions sont peu nombreuses, et si j’ai parfois eu l’envie de commander des goodies pour les proposer… j’ai vite déchanté vis-à-vis des conditions de fabrication. Je me serais senti bien stupide de proposer des livres faits main d’un côté, et de l’autre des T-shirts, badges, aimants ou mugs fabriqués dans des conditions obscures à l’autre bout du monde. Un véritable cas de conscience.

Écrire, c’est choisir

J’ai passé beaucoup de temps à peauffiner ma page Tipeee, à réfléchir à une manière de la rendre attractive. Et c’est lors d’une énième refonte de la page que je me suis rendu compte que tout ce temps-là, je ne le passais pas à écrire, ni à préparer un nouveau livre. Aujourd’hui, je préfère consacrer du temps à écrire, éditer, produire ou participer à des podcasts, dans beaucoup de cas gratuitement, pour vous donner envie d’acquérir mes livres, plutôt que d’entretenir une page publicitaire avec le sentiment de la négliger. Pour avancer, il faut parfois faire des choix. En tant qu’artistes, nous avons toujours, à un moment donné, besoin de choisir où et dans quelles proportions investir notre temps et notre énergie.

Ma page Tipeee et ma page Liberapay fermeront donc à la fin du mois de janvier.

Me soutenir encore

Le meilleur moyen de me soutenir, c’est de répandre autour de vous mon contenu gratuit, et d’acheter ou d’offrir mes livres.

Si néanmoins l’envie de donner vous importe, ou si vous voulez faire un petit geste en fonction de vos moyens, cela reste possible ! Vous trouverez dans la boutique l’article virtuel « offir le café », équivalent à un don de 2€. Si vous choisissez le virement bancaire, il n’y aura aucun frais ponctionné sur la somme (contrairement à Paypal et Stripe – et Tipeee !) Cela peut aussi être une très gentille façon de me remercier pour les 60 nouvelles gratuites en ligne 😉 )

De même, si vous connaissez mon travail et avez des envies particulières (éditions sous un autre format, moyen d’interagir avec vous, idée en tout genre…) contactez-moi sans hésiter ! J’aurai d’ailleurs quelques bonnes nouvelles à vous annoncer prochainement à ce sujet.

Merci de me suivre dans ces aventures, et n’oubliez pas de rémunérer les personnes qui créent le contenu que vous aimez, si vous le pouvez, quel que soit ce contenu, gratuit ou non !

Edit 01/02/21 : pour votre bonne information, la procédure de fermeture de compte sur Tipeee prend plusieurs semaines. La page percevra donc des dons jusqu’en avril 2021 inclus, indépendamment de ma volonté. Si vous faites partie de mes tipeurs, vous pouvez bien sûr laisser courir vos dons jusque là si vous le souhaitez. Merci encore pour tout.

Photo by Malachi Brooks on Unsplash

Laisser un commentaire